Le Médipôle Lyon-Villeurbanne est l’un des premiers établissements de santé à déployer une traçabilité numérique pour organiser sa filière des déchets. L’objectif ? La gestion, le suivi et l’analyse en temps réel des flux.

 

La mise en place d’un logiciel dédié ainsi que l’installation de QR Codes dans les locaux déchets permettent désormais aux équipes de suivre et gérer les flux en temps réel. Au Médipôle Lyon-Villeurbanne une trentaine de déchets recensé et trié qui s’organise actuellement en 7 filières : DAOM (déchets assimilés aux ordures ménagères), DASRI (déchets d’activité de soins à risque infectieux), DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques), DIB (déchets industriels banal), DIV (déchets industriels valorisable), DD (déchets dangereux), MNU (médicaments non utilisés)

Ce nouveau dispositif comprend de nombreux avantages, notamment celui de pouvoir analyser précisément les flux par filière, par étage et même par service.  Ainsi les équipes peuvent adapter le nombre de passages ou de bacs de collecte.

Cette traçabilité numérique des filières déchets par la technologie d’identification automatisée s’intègre dans la démarche de tri et de recyclage des déchets mis en place dès 2019 par la Green Team du Médipôle Lyon-Villeurbanne.