Posté le

Le Médipôle Lyon-Villeurbanne lance #PORTRAIT : des articles qui présentent les collaborateurs de l’établissement. Découvrez le portrait de Marie-Josèphe Novis, Aide-soignante au service SOS Main.

Quelle est votre fonction ?

Je suis aide-soignante travaillant au service SOS Main du Médipôle Hôpital Privé. J’accueille les patients, un questionnaire leur est demandé. Je les guide au vestiaire pour les préparer au bloc opératoire (tenue, rasage, ongles) tout en les rassurant, je réponds aux questions qu’ils se posent. Lorsque je suis au bloc opératoire, je les installe confortablement pour pouvoir préparer leur bras pour l’intervention (lavage du bras et asepsie). Je transmets les informations des patients à l’équipe et je réceptionne le matériel et le range. Globalement je veille au bien-être des patients. 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre quotidien ?

Mon métier d’aide-soignante me permet de communiquer avec les patients, le contact humain et le relationnel sont très présents. Je fais le lien aussi avec les accompagnants qu’il faut rassurer et réconforter, surtout en cette période de pandémie car ils n’ont plus la possibilité d’entrer dans le service. En tant qu’aide-soignante, je m’occupe des patients comme s’ils étaient un membre de ma famille, ils me renvoient du positif et voir leurs sourires et entendre leurs rires malgré le masque est agréable. Ils repartent du service SOS Main souriants et rassurés. Je travaille au sein d’une équipe motivée qui fait tout pour que les patients se sentent bien pendant tout le parcours, de leur intervention à leur retour à domicile.

Les mots sont importants pour accueillir, rassurer et réconforter les patients. Notre attitude, notre regard aussi, même avec le masque, les yeux de chacun expriment une émotion. J’ai choisi mon métier d’aide-soignante pour prendre soin des autres, c’est une vocation.

Depuis combien de temps travaillez-vous au Médipôle Lyon-Villeurbanne ?

J’ai commencé à la Clinique du Tonkin en novembre 1988 en tant que stagiaire aide-soignante. Diplômée en 1989, j’ai ensuite travaillé en dialyse jusqu’à l’ouverture du Médipôle Lyon-Villeurbanne. Depuis janvier 2019, je suis au service SOS Main. Cela fait 32 ans que je travaille dans la structure. J’ai reçu une médaille à l’occasion de mes 20 ans de travail et j’ai été médaillée cette année pour mes 30 ans de travail.

Quels sont vos projets pour l’avenir ?

J’aime travailler dans le service SOS Main, pour ma part il faut toujours être à l’écoute des patients et de leurs familles. Toute l’équipe veille à l’accueil des patients et leur bien-être par le biais par exemple de la possibilité de visionner un film. Une ambiance musicale est toujours présente dans le service, discuter et écouter rassure les patients. Pour ma part, j’aime la musique, la danse donc c’est agréable pour les patients d’être bercés par un son musical. Certains sont même parfois opérés sous hypnose.