Le projet social

Le projet social est une composante essentielle dans la construction du projet du médipôle : il comporte à la fois le volet « effectifs », qui va s’appuyer sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) et les actions d’accompagnement du changement qui prennent en compte le brassage des cultures entre les différents établissements, le changement de taille d’établissement, l’harmonisation des pratiques, les nouvelles organisations…

Dans le cadre de ce projet de grande ampleur, la question des ressources humaines est fondamentale. C’est au total plus de 1500 salariés qui vont être concernés par ce projet. Actuellement, les premières approches chiffrées en termes d’effectifs font apparaître un nombre de postes constant. Des adaptations en termes de compétences sont néanmoins attendues. Depuis le mois de septembre 2013, un groupe de travail composé de l’ensemble des directeurs et responsables ressources humaines des 6 structures a été constitué pour la période 2013-2018.

Les objectifs de ce groupe sont d’analyser les besoins futurs et les écarts avec les situations actuelles, de coordonner les démarches des accords GPEC des différentes structures, de proposer les formations nécessaires aux emplois du futur site hospitalier, de planifier les actions d’adaptation entre 2013 – 2018 et d’accompagner les démarches de transferts de contrats dans le cadre des rachats d’activités prévus.

Les managers de terrain des fonctions qui sont mutualisées travaillent déjà activement à la définition de leurs organisations futures, tant du point de vue immobilier que du point de vue des équipes cibles.

projet-social

Regroupement de 6 établissements

  • Clinique Mutualiste de Lyon
  • Clinique de l’Union
  • Clinique du Grand Large
  • Clinique du Tonkin
  • SSR Centre Bayard
  • SSR les Ormes

2 entités distinctes sur un seul site

La Clinique Mutualiste de Lyon et la Clinique du Tonkin

Recomposition de l’offre hospitalière

Optimisation par diminution de lits d’hospitalisation complète (-165)
et augmentation de l’accueil ambulatoire (+30%)

Activité du futur établissement

  • Bâtiment hospitalier de 60 000 m2
  • Bâtiment consultations de 5 000 m2
  • 65 postes de dialyse
  • 1 bloc opératoire de 25 salles
  • Coût de la construction TDC : 168 M€
  • Aide de l’Etat (ARS) : 30 M€
image_pdf